jeudi 28 janvier 2010

L'empire attaque tout le monde

Quand c’est l’empire qui commence par attaquer, qui va faire la contre attaque ? Pas Skywalker à mon avis.

boutique-chinois-quartier

L'année 2007 avait vu, entre la Chine et la RDC, la signature des contrats qui continuent à faire couler beaucoup d'encre de la part de la communauté internationale et de l'opposition ici. Quand on sait que Dominique Strauss-Kahn était venu au pays pour parler de ces fameux contrats et que Sarkozy avait pointé un doigt contre ceux-ci lors de son passage à Kinshasa, on ne peut que s'imaginer jusqu'à quel point les occidentaux ne sont pas content de voir la Chine recevoir les clés de la reconstruction de la RDC.

Sans entrer dans les détails, ni souligner ce qu'il y a bien ou de mauvais (et de pire de bien sur) dans ces fameux contrats chinois, je voulais juste souligner ici un fait anodin qui a pris de l'ampleur depuis la signature des accords sino-congolais.

On voit débarquer dans chaque quartier, à chaque carrefour de Kinshasa une boutique tenue par les chinois. A la différence des libanais qui sont concentrés dans le centre ville, les chinois jouent sur la proximité avec la population, lui épargnant ainsi plusieurs heures pénibles dans les transports en commun.

Il y en a même qui sont allé jusqu'à vendre une nouvelle recette des beignets (avec des amarantes), à la grande surprise du commun des mortels d'ici.

La question que l'on est en droit de se poser est celle de savoir si tout ceci est légal, car il paraîtrait que selon la loi, les étrangers n'ont pas le droit de faire du commerce en détails au pays. Cette mesure se comprend quand on sait que la majorité de la population vit de l'informelle, du jour au jour. Alors, imaginez le grand damne de la petite dame qui a sortie sa table devant la parcelle pour vendre quelques beignets afin de s'acheter un repas pour la famille en cours de journée : Tous ses clients sont allés voir ces drôles des femmes venues du soleil couchant et qui font du beignet mélangé à un légume de troisième classe à Kinshasa.

Je comprend bien que l'empire s'attaque à ceux qui ont sa taille (les pays développés) en leur piquant des clients comme la RDC, mais je n'arrive pas à comprendre que l'on ramène le combat au détail, en s'attaquant aussi aux moyens de survie (pas de vie) des ménages kinois.

Notez que j'ai rien contre les chinois, j'irais d'ailleurs acheter des baffles pour mon ordi dans leur boutique du quartier (même si j'ai beaucoup hésité pour la webcam, j'avais des doutes sur sa durée de vie).

1 commentaires:

Zazouette Dupuy a dit…

CE MONDE EST FOU

Oui c'est vrai si tu suis les infos tu dois savoir le nombre de policiers et pompiers tués chez nous ou aux environs le dernier date de dimanche un jeune qui venait je suppose fêter son permis 18 ans il a et deux mineurs dans cette voiture après avoir était sifflé il a prit la fuite et a tué une fille sur le trottoir qui attendait un client et en emportant un policier donc deux morts

Enregistrer un commentaire